12 janvier 2017

Le Pavillon de la langue française dans le programme culturel de Benoît Hamon > P

Faire du français un "commun culturel" et promouvoir ce commun grâce à la création d'un Pavillon de la langue française.

Alors que notre langue est en pleine évolution dans le monde (2 à 3 fois plus de locuteurs en 2050 qu'aujourd'hui), alors qu'elle porte une communauté de destin pour tous ceux qui la parlent, la lisent et l'écrivent, une communauté singulière et riche par ses créations, il était temps qu'un homme politique s'empare du sujet avec une perspective volontariste et visionnaire !

Le Pavillon de la langue française est une idée que je suis particulièrement heureux de défendre dans le programme de Benoît Hamon. Spéciale dédicace à Chrystel qui a eu l'idée du nom de "Pavillon".

http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/01/11/benoit-hamon-dessine-sa-societe-culturelle_5060735_3246.html

06 janvier 2017

Quand y'en a marre, y'a Zanzibar ! > P

"Quand y'en a marre, y'a Zanzibar !"
France Culture parle du collectif Zanzibar dans l'édito de l'émission Ping Pong. Ça s'écoute là (juste dans les premières minutes).
Où l'on apprend aussi que Zanzibar, c'est du Dada. ;)
A la table de Ping Pong ce soir, David Lescot, dramaturge, musicien, metteur en scène, pour son nouveau spectacle "La Chose Commune" et Sonia Wieder Atherton, violoncelliste, présente "Danses nocturnes" avec Charlotte Rampling au Théâtre de l’Œuvre.
FRANCECULTURE.FR

22 décembre 2016

Charybde à Samarante > P

Une si belle critique que j'en aurais plus envie encore* de finir l'opus 3 du cycle des Mirantes !
(* si...)

Grand merci Charybde pour ce regard, pour cette lecture.
---
"« Les tours de Samarante » se présente à bien des égards comme un condensé quasiment pédagogique de tout ce que j’aime en science-fiction, et de tout ce que celle-ci a, sous des apparences parfois subtiles et trompeuses, à nous apporter, en tant que lectrices, lecteurs et êtres humains.
(...)
Dans la phrase superbement travaillée, on discerne des intentions retorses et magnifiques, des voix qui pulsent avec chacune leur tonalité distincte (jolie prouesse polyphonique, et joie de la théâtralité fort maîtrisée, même si elle n’est pas encore parfaite ici), et une attention poétique au choix des mots qui n’est jamais assez fréquente au sein du genre."

https://charybde2.wordpress.com/2016/11/26/note-de-lecture-les-tours-de-samarante-norbert-merjagnan/

EXTRAVAILLANCES # WORKING DEAD > R

Travail // non-travail dans les années 2050.

Avant-goût, intentions de l'exposition EXTRAVAILLANCES WORKING DEAD. 
Date : mars-avril 2017. Lieu : Biennale du design 2017, Saint-Étienne.

Commissariat en partage : Alain Damasio, Norbert Merjagnan. Scénographie : Didier Faustino. Créations sonore : FLoriane Pochon. Création textes : auteurs du collectif Zanzibar.

09 novembre 2016

09 juin 2016

1000 jours en mars / Demain est annulé > P

Futurs multiples et insoupçonnés 

vs 

Futur univoque et préempté 

Lutte en cours


Pour en découvrir plus : échange avec Jean-Laurent Del Socorro sur le pad "1000 jours en mars" du collectif Zanzibar. À lire sur sur ActuSF !

http://www.actusf.com/spip/Interview-2016-Norbert-Merjagnan.html



https://strasbourg.nuitdebout.fr/1000joursenmars/

12 avril 2016

Nuit du 40 mars > P

Nous sommes partis cette nuit-là, avec quelques centaines, prendre l'apéro chez Valls. Personnellement, j'aurais préféré les marches de l'Assemblée nationale (ça viendra !).

À la traîne, efficacement bordé par son éditeur*, Alain clopinant a fini par enfourcher un vélib. Le micro, lui, n'a pas traîné.
 * Mathias himself alias La Volte

S'en suit l'échange avec Clément de Radio Debout, échange que je dépose là:


Norbert & Alain /#40 mars /Nuit debout

Manifeste Zanzibar > G

Malgré les outils de prospectives et les cabinets de futurologie des grands entreprises,

malgré l'omniprésence du discours voulant que demain soit pareil à aujourd'hui, à hier, ou ne soit tout simplement pas,
nous restons convaincus que nos avenirs - communs et individuels - nous appartiennent,
et que nous avons le pouvoir de les imaginer, de jouer avec, de les expérimenter et les construire à notre guise.

Nous sommes un collectif d'auteurs de science-fiction.
Nous rêvons nos textes comme des endroits où se rencontrer, où penser et commencer à désincarcérer le futur.

http://www.zanzibar.zone/


19 novembre 2015

Équilibre des exceptions > G

L'avenir n'est pas écrit.

          (Politique fiction - champ ouvert)

2015 Attentats de Paris. Vote à l'assemblée nationale de l'état d'urgence pour 3 mois.

2016 Vote au Congrès d'une révision de la Constitution instituant un nouveau régime d'exception à l'initiative du pouvoir exécutif.

2017 Élection de Marine Le Pen à la Présidence de la République.

Ou comment faire le lit d'un régime autoritaire en 3 dates clés.

          (Politique fiction - champ fermé)

L'un des plus solides principes que les Lumières nous aient légués est l'équilibre des pouvoirs - grâce soit rendue à Montesquieu ! Comme en physique, quand une force augmente à un endroit du système, une force équivalente doit être appliquée ailleurs afin que le système demeure à l'équilibre.
D'où cette proposition : l'instauration d'un régime d'exception ne doit pas être abordée comme une mise entre parenthèse temporaire des procédures démocratiques. C'est exactement le contraire. Les pouvoirs des chambres parlementaires, de l'autorité judiciaire et de la presse doivent être renforcés de manière exceptionnelle dans une période d'exception. Il doit exister un contrôle strict de ce nouveau régime afin qu'éventuellement il soit possible de destituer "démocratiquement" le super-pouvoir exécutif qu'il entend instaurer.
Débat lancé. Merci à tous ceux qui voudront s'en emparer et le relayer. Le pire n'est jamais certain.
À nous ! d'agir, de faire, de penser.